Version Freestyle

La règle majeure en freestyle, c’est qu’il n’y en a pas justement ! On essaie de ne pas faire tomber le volant au sol, en jonglant avec les pieds, mais aussi les genoux, la tête ou les coudes !

Le freestyle appelle l’imagination et la créativité : une fois les premiers jongles passés, des figures plus complexes peuvent être essayées ou inventées : tours du monde, scorpions, soleil, indie …

En se réunissant en cercle par groupes de 4 ou 5 personnes, cette pratique est idéale pour se familiariser à l’objet et en découvrir l’aspect ludique. C’est d’ailleurs sous cette forme qu’on la rencontre souvent aux premières heures de la journée à Hanoï, Phnom Penh ou Canton !

Le volant utilisé en Asie du Sud-Est permet de se faire des passes à plus grande distance. Beaucoup plus réactif, on le trouve fréquemment au Vietnam et au Cambodge :