France Plumfoot

Trang Alice in Hong Kong and Hanoi

(En français ci-dessous)

Dear friends of the shuttlecock community,

The end of year 2018 will be remembered in the history of shuttlecock ! After the first Hong Kong Open, a Festival of Sports was held in Hanoi, in which shuttlecock was well represented. Trang Alice, a French coach and player who participated in both events, accepted to answer France Plumfoot’s questions.

France Plumfoot : Hello Trang Alice ! First of all thank you for answering our questions. What a trip this must have been : Hong-Kong, and Hanoi the next day ? Were you not too tired ?

Trang Alice : Hello ! Well, indeed I had quite a crazy trip in Asia… After Beijing (so wonderful to play Shuttlecock on the Great Wall 🙂 ) and Shanghai, I came to join Thomas and Etienne in Hong Kong for the single event. And the day after, I got back to Saigon and flight to Hanoi to attend the Festival of Sports. So, even though I did not get enough sleep after the competition in HK, I took a flight at 5am to catch up the 9:30 am technical meeting.

FP : Your dedication is impressive. Could you tell us more about these events ?

TA : Well you already have heard about the Hong Kong Open, in the recent articles or the regular facebook posts that we sent. I was really happy to rank 3rd in the competition. I would like to thank the HK shuttlecock community for their niceness, their gifts, and the organization of this beautiful event.

FP : Then, as we did get a good understanding of Hong Kong, tell us more about the Festival of Sports in Hanoi.

TA : The event takes place every 4 years, gathers 36 sports and 7000 players. The vietnamese shuttlecock community is proud to be a part of it !

I was not in Hanoi only for the pleasure of talking with the players, and watching them play. My mission also was to discuss how Vietnam has organized the championship in 2013, for experience. Of course, we will need to adapt the organization to our young community in France.

So as I said, for me it all started with the technical meeting. What a serious moment, all teams from more than 10 cities were waiting for the results of whom they would play against.

At the Hanoi technical meeting

The President of the Vietnamese shuttlecock association invited me to talk about France Plumfoot, the coming Open in Marseille and mostly the next world cup in France. I had to tell them that “Da cau” is “Plumfoot” in French… And it is not an easy word to catch !

Meeting between Trang Alice and the President

FP : And still no time sleeping ? France Plumfoot may have problems with the French Labor Laws there…

At the Opening ceremony (1/2)

 

TA : I will not tell anyone, and don’t you see the subway in HK is full at 6:30 am (laughs) ? Anyways, after the technical meeting, Ho Chi Minh and Phu Tho teams helped me to have a rest. So in the evening, I was able to get up to see the opening ceremony of the festival.

At the Opening ceremony (2/2)

 

 

FP : These images are beautiful ! So overall what did you learn about the vietnamese players ?

TA : The games in Vietnam base on the efficiency. Shuttlecock is an obligation at elementary school in the south. When someone becomes a professional player, he/she learns and trains the most efficient techniques. It seems to be always the same movement with dragon attacking but for each and every point, there is a communication between players to see how to attack/defense with strategy. Well, the point is quick and we sometimes cannot see the ball. In Europe, we see more often the smashes from the front with more exchanges and more attractive for spectators. If we had professional cameras, a slower and bigger ball and more exchanges, it would help promote this game (she smiles).

Single and Double events took place in other days but the trip was short so I had to leave again…to catch another flight.

FP : And what is the main difference with the French players ?

TA : Well, we can see Chinese, Vietnamese or Hong kong people playing at professional level… no basic error ☺

FP : We thank you so much Trang, France Plumfoot is very thankful for your efforts. And happy to see you did enjoy yourself during this whole trip. Thanks also for this video  ! As is the tradition, we have one last question for you : any last words before we let you go to sleep ?

TA : Yes : I would like to thank Ho, Tung, the old friends and other players for the support.
And to anyone reading this : I hope to see you soon in Marseille and Eaubonne !

 

*          *          *

Chers tous,

Décidément nous nous souviendrons de 2018. Après l’Open de Hong Kong, ce fut au tour de Hanoi d’accueillir un grand événement, le Festival des Sports, dans lequel le plumfoot était bien sûr présent. Notre joueuse-coach Trang, qui a participé aux deux événements, accepte de se prêter au jeu désormais bien connu de l’interview de France Plumfoot !

France Plumfoot : Hello Trang ! D’abord, merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à nos questions. Quel voyage cela a du être pour toi : Hong-Kong, et Hanoi le lendemain ? Tu as tenu le coup ?  

Trang : Bonjour ! Euh, en effet, ça a été un voyage assez fou pour moi : en quelques semaines, j’ai été à Beijing (j’ai pu faire de la plume sur la Muraille de Chine, son lieu de naissance !) et Shanghai, puis ai rejoint Thomas et Etienne à Hong Kong pour le simple féminin. Le lendemain, je suis retourné à Ho Chi Minh Ville avant de repartir pour Hanoi ! Donc, malgré le manque de sommeil après la compétition de Hong Kong, j’ai du prendre un vol à 5h pour arriver à la réunion technique de 9h30.

FP : Ton dévouement pour le plumfoot est très impressionnant, bravo et merci ! Alors peux-tu nous en dire plus sur ces deux événements ?  

T : Eh bien, vous avez déjà entendu parler de l’Open de Hong Kong, dans les récents articles ou sur les posts facebooks que nous avons faits. Pour ma part j’étais heureuse de terminer 3e de la compétition. J’aimerais remercier la communauté hongkongaise de la plume, pour leur sympathie, leurs cadeaux, et l’organisation de ce superbe événement.

FP : C’est vrai, nous avons déjà beaucoup parlé de Hong Kong : dis nous en plus sur le Festival des Sports de Hanoi.  

T : c’est un événement qui a lieu tous les 4 ans. Il rassemble 36 sports et 7000 joueurs. La communauté de la plume est heureuse d’en faire partie !

Mais pour ma part je n’étais pas à Hanoi seulement pour le plaisir de parler avec les joueurs, et les regarder en action. Ma mission était également de discuter avec le Vietnam de l’organisation de leur Coupe du monde en 2013, pour améliorer la qualité de celle qui aura lieu en France en 2019. Tout en adaptant l’envergure de l’événement à la taille de notre petite communauté française !

Donc, comme je l’ai mentionné, cela a commencé avec une réunion technique, moment très sérieux dans lequel les plus de 10 équipes attendaient de savoir contre qui ils devraient jouer.

Pendant la réunion technique

Le Président de l’association vietnamienne m’a invitée à parler de France Plumfoot, de l’Open qui arrive à Marseille, et surtout de la prochaine coupe du monde. Pas facile de leur faire prononcer « Plumfoot » en lieu et place de « Da Cau »…

Rencontre avec le président

FP : Et tu n’avais toujours pas dormi ? France Plumfoot va avoir des soucis avec le Code du travail…  

Cérémonie d’ouverture (1/2)

TA: Vous devriez délocaliser à Hong Kong, là bas les métros sont bondés à 6h30 et personne ne se plaint (rires)! Pour ma part, j’ai pu me reposer un peu après la réunion technique, les équipes de Ho Chi Minh et Phu Tho m’ont aidé à trouver un endroit où faire la sieste. Dans la soirée, j’ai donc pu assister à la très belle cérémonie d’ouverture du festival.

Le simple et le double avaient lieu le lendemain… Mais j’ai du reprendre un vol !

Cérémonie d’ouverture (2/2)

FP : Merci d’en avoir ramené quelques images ! Donc au global, qu’as-tu pensé des joueurs vietnamiens ?

TA : leur but, au Vietnam, c’est l’efficacité. Le plumfoot est obligatoire à l’école primaire dans le sud du pays. Ensuite, en devenant un joueur professionnel, on s’entraîne vraiment pour être le plus économe possible. En général, leur attaque est un dragon. S’il vous semble identique à chaque fois, ne vous y trompez pas : à chaque point au contraire, une petite variation montre que l’attaquant est parfaitement en maîtrise en essaye de placer ses coups. De plus, il y a beaucoup de communication au sein des équipes, qui avant chaque point se parlent de leur stratégie d’attaque ou de défense.

FP : Et quelle est la différence avec les joueurs français et européens ?

T : En Europe au contraire, nous faisons plus souvent des smashs de face, ce qui donne plus d’échanges (la balle est plus simple à récupérer) et plus de spectacles. Ce qu’il nous manque aujourd’hui pour promouvoir le sport, c’est des caméras professionnelles, et une balle plus grande et plus lente !

Autre différence, peut-être plus importante : les joueurs chinois, vietnamiens et hongkongais jouent à un niveau professionnel : ils ne font pas d’erreurs de bases…

FP : Trang, il nous reste à te remercier, au nom de France Plumfoot ! Nous sommes très heureux de voir que tu t’es autant amusée pendant ce voyage. Et merci pour cette vidéo  ! Comme le veut la tradition, nous terminons cette interview en te laissant le champ libre… Quels sont tes derniers mots avant d’aller dormir ? `

T : j’aimerais remercier Ho, Tung, mes vieux amis et tous les joueurs pour leur sympathie et leur soutien. Et à quiconque lirait ces lignes, je voudrais lui donner rendez-vous à Marseille, puis à Eaubonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *